Formulaire de contact

Envoyer un e-mail

 Recevoir la newsletter

Appeler

Duel amincissant : le cas Skinny Girl

16-11-2015

La star de téléréalité américaine Bethenny Frankel a déclenché une procédure en violation contre les créateurs de la marque de thés diététique Skinny Girl Tea. Bethenny Frankel utilise la marque  « Skinny Girl » depuis 2009 et a déposé la marque en 2011.

Après avoir connu la célébrité grâce notamment au programme de télé-réalité « The Real Housewifes of New York », Bethenny Frankel a utilisé sa notoriété récente pour se lancer dans une carrière d’experte en perte de poids, publiant plusieurs livres « d’auto-coaching » sur le sujet, un DVD et en lançant une gamme de boissons amincissantes : Skinny Girl Cocktails. L’entreprise fut par la suite cédée à Beam Suntory pour environ 100 millions de dollars.

Protéger sa marque
L’entreprise de Bethenny Frankel, SG Marks, qui détient la marque Skinny Girl, a lancé une procédure pour violation contre Stacey et Travis Labarge, créateurs de Skinny Girl Tea, un produit qui prétend encourager la perte de poids. Bethenny Frankel a déclaré que sa marque a été enfreinte et réclame des dommages et intérêts pour ce qu’elle considère être une attaque flagrante pour lui soutirer sa marque Skinny Girl et pour profiter de sa notoriété.

Les Labarge ont déclarés que le choix du nom de leur marque n’était qu’une coïncidence et qu’ils l’avaient créé de façon indépendante en réalisant des recherches sur internet avec les mots clés « weight loss tea » (perte de poids / thé). Ils ont aussi affirmé qu’ils n’étaient pas au courant de l’existence de la marque de Bethenny Frankel à la date de lancement.

De l’importance d’entreprendre une recherche de marques
Lancer une marque sans effectuer une recherche de marque préalable est un pari risqué, comme les Labarge l’ont appris à leur dépend. Cette démarche est chronophage, utilise des ressources et est onéreuse pour créer et lancer une nouvelle marque distinctive. Si vous n’entreprenez pas une recherche de marque durant votre processus de création afin de constater si la marque choisie est déjà protégée ou en usage, vous pourriez être la cible d’une procédure pour violation et/ou forcé à réaliser un rebranding long et couteux. Il pourrait aussi vous être demandé de stopper la production et même de retirer vos produits de la vente.

Les moteurs de recherche sur internet sont utiles pour rechercher si une marque existante est similaire ou identique à celle que vous avez pour projet de déposer. Mais cela ne vous permettra pas d’identifier les marques qui ont été déposées et qui n’ont pas encore été lancées dans votre marché. Seule une recherche de marque vous permettra d’identifier de tels conflits (découvrez en plus à propos de la recherche de marques).

Si la violation de la marque est avérée, il n’importera pas que vous ayez été au courant de l’existence de la marque ou non au lancement de celle-ci.

Avez-vous lancé une marque sans entreprendre une recherche préalable ? Contactez votre conseil en Propriété Industrielle Novagraaf ou contactez-nous via ce formulaire pour des conseils sur la protection de votre marque contre des procédures en violation.