Formulaire de contact

Envoyer un e-mail

 Recevoir la newsletter

Appeler

Led Zeppelin au tribunal sur le refrain de Stairway to Heaven

08-07-2016

Jimmy Page et Robert Plant ont comparu pour savoir si l’ouverture à la guitare du refrain de « Stairway to Heaven » avait été copié sur le titre du groupe Spirit.

C’est un des refrains les plus connus des années 70, mais le groupe Led Zeppelin sera prochainement devant la justice pour défendre « Stairway to Heaven » contre des accusations de vol de copyright.

La poursuite pour copyrights a été formé par le curateur du défunt guitariste Randy « California » Wolfe du groupe de rock psychédélique Swift, pour son morceau instrumental « Taurus » de 1967. Sorti avant le titre épique qui a ouvert la carrière de Led Zeppelin, « Taurus » contient les mêmes accords progressifs d’ouverture, mais Jimmy Page et Robert Plant ont déclaré tous deux n’avoir jamais écouté ce titre. Plutôt, le groupe argumente que le début de « Stairway to Heaven » est un dérivé d’une séquence fréquemment utilisé en musique et que l’action en justice fait abstraction du reste du titre, qui se construit pendant près de huit minutes et est substantiellement différent du titre de Swift.

Malgré cela, le juge qui a été le premier au courant du différend était en désaccord, en citant d’autres similarités entre les deux titres et notamment les basses. Bien qu’il arrêta de penser que le titre eut été copié, il a jugé qu’il avait suffisamment de matière pour que le procès ait lieu.

Le procès souligne aussi l’historique de Led Zeppelin pour « ses habitudes de s’inspirer d’artistes de blues et autres compositeurs qu’ils ont à plusieurs reprises, oubliés de mentionner », en faisant le détail de 16 autres titres de Led Zeppelin.

Malgré tout cela, le jury a penché en faveur de Led Zeppelin, en disculpant le groupe de toutes allégations de plagiat.