De l’intérêt d’observer les brevets de la concurrence

By François Grange,

François Grange, Mandataire Européen en Brevets auprès de l’OEB explique ici comment mieux anticiper sa stratégie en matière de Propriété Industrielle.

Les demandes de brevet sont généralement publiées par les offices de brevets à travers le monde, à court délai après 18 mois, et dans un certain nombre de pays et font l’objet d’une protection provisoire dès cette publication, sous réserve d’une traduction dans la langue de ce pays.

Ceci permet à la communauté d’en prendre techniquement connaissance et de s’assurer juridiquement que son activité ne tombe pas dans le champ protégé ou qui sera protégé.

Il apparaît néanmoins que les publications pourraient être mieux exploitées par les acteurs, en particulier pour mieux cerner les tendances sur un marché donné, sur la base des aspects pour lesquels une protection est espérée par les concurrents, et qui ressortent donc comme importants pour eux.

Dès lors, il est pertinent de procéder à une revue régulière des publications de la concurrence et du marché afin de mesurer sa propre position en termes stratégiques et de statuer s’il est nécessaire de concentrer ses efforts dans les domaines apparaissant comme stratégiques, afin de ne pas se faire distancer.

En outre, ceci sert à mieux calibrer ses dépenses de R&D, afin d’allouer les bonnes ressources sur les bons sujets et au bon moment. Aussi, cette pratique permet d’anticiper le plus en amont possible l’ensemble des points juridiques bloquants et de voir s’il est nécessaire de prévoir des efforts techniques ou de négociation afin d’éviter une situation de contrefaçon.

En résumé, prévoir une revue des publications à intervalle régulier aide à faire émerger les points perçus comme stratégiques par les concurrents et le marché ; et permet de prendre connaissance des tendances et de les anticiper afin d’agir avec ses propres ressources.

Novagraaf fournit des services d’analyse de la concurrence (« Competitive Intelligence ») basés notamment sur les bases de données brevets et peut vous aider à mettre en place de telles revues régulières, et encore bien d’autres revues stratégiques des portefeuilles de brevets publiés.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à contacter votre conseil habituel ou à envoyer un mail à mail@novagraaf.ch.

François Grange, Conseil en Propriété Industrielle en Brevets, Novagraaf, Suisse

Latest news

詳細はお問い合わせください

Cookie policy

To provide the best possible experience for website visitors, Novagraaf uses cookies. By clicking "Accept" or continuing using the site, you agree to our privacy policy, including our cookie policy.