Dessins et modèles : nouvelle règlementation en Argentine

Le 15 juillet 2019, le décret 353/2019 relatif aux dessins et modèles industriels est entré en vigueur en Argentine. Anne-Catherine Schihin, du bureau de Novagraaf France à Lorient, a relevé les principaux points de cette évolution.

La nouvelle réglementation a pour objectif de réduire la charge de travail de l’Office, de raccourcir les délais de procédure et d'offrir des procédures numériques. En voici les points les plus importants : 

Pour les nouveaux dépôts :

  • La classification de Locarno est applicable en Argentine ;
  • Les modèles multiples sont maintenant possibles, à la condition que tous relèvent de la même classe et de ne pas dépasser 20 modèles. Si une reclassification est demandée, une division sera nécessaire ;
  • Le mémoire descriptif n’est plus obligatoire (bien que recommandé pour définir les caractéristiques du modèle) ;
  • Les photographies, ou les vues 3D ou numériques sont maintenant acceptées, en plus des dessins ;
  • Dans les 30 jours du dépôt d’un brevet ou d’un modèle d’utilité, le titulaire peut transformer ce dernier en dessin et modèle, en conservant la date d dépôt.

Les renouvellements :

  • Le renouvellement d’un Modèle pourra être effectué dans les 6 mois précédant son échéance et  un délai de grâce supplémentaire de 6 mois pourra être accordé sous réserve de paiement de taxes complémentaires.
  • Lorsque le modèle est multiple, une seule demande de renouvellement, pour l’ensemble des modèles déposés au sein de l’enregistrement multiple, sera nécessaire ;

Ce qui ne change pas :

  • La durée de protection initiale est de 5 années à compter de la date du dépôt de la demande d’enregistrement, renouvelable 2 fois. La durée de protection est donc de 15 années au maximum.

Anne-Catherine Schihin est Conseil en Propriété Industrielle – Marques, Dessins et Modèles chez Novagraaf France.

Insights liés

Blog Nova IP Hour

[Blog] Chine : protection par le droit d’auteur d’une création générée par l’Intelligence Artificielle

Le 27 novembre dernier, la Beijing Internet Court a reconnu qu’une image générée par l’intelligence artificielle est bien susceptible d’être protégée par le droit d’auteur. A l’issue d’un procès très médiatisé, elle a ainsi condamné un internaute pour avoir reproduit sans autorisation une image postée sur un réseau social qui avait été créée via un générateur d’IA.

Par Carole Roger,
[Blog] Chine : protection par le droit d’auteur d’une création générée par l’Intelligence Artificielle
Blog Nova IP Hour

[Blog] La Géorgie autorise la validation des brevets délivrés par l’OEB

Le 15 janvier 2024, la Géorgie est devenu le 45ème Etat autorisant la validation d’un brevet déposé à l’OEB. Cela signifie que tout déposant d’une demande de brevet EP, qui est délivré par l’OEB, peut en demander la validation en Géorgie, de la même manière qu’il peut en demander la validation en France, au Royaume-Uni en Allemagne et dans bien d’autres pays. Lire la suite

Par Rose-Marie Ehanno,
[Blog] La Géorgie autorise la validation des brevets délivrés par l’OEB

Pour plus d'informations ou de conseils contactez-nous