[Blog] L’Office Américain des Brevets et des Marques (USPTO) passe au format DOCX

Par Martin Kohrs,

Depuis le 17 janvier 2024, l’USPTO exige une surtaxe de 400$ pour tout dépôt de demande de brevet autrement qu’en format ‘DOCX’. Le format comporte des balises prédéfinies qui permettent l’analyse de la demande et la détection d’erreurs.

Au moment du dépôt, le document sera analysé automatiquement et une liste d’alarmes et d’erreurs sera générée. Une alarme n’empêchera pas le dépôt. Une erreur devra quant à elle être corrigée pour que le dépôt puisse avoir lieu.

Temporairement, le dépôt en format DOCX pourra être accompagné d’un document en format PDF, qui pourra servir pour corriger le contenu du document en format DOCX en cas de différence.

Consulter la page ‘DOCX’ de l’USPTO.

Insights liés

Articles

Incidence économique et contrefaçon dans l’UE

L’Observatoire européen des atteintes aux droits de propriété intellectuelle (l’Observatoire) a rendu un nouveau rapport en janvier 2024 relatif à l’incidence économique de la contrefaçon dans les secteurs de l’habillement, des cosmétiques et des jouets dans l’Union européenne (UE). Faisons ici le point sur les conclusions de l’Observatoire.

Par Elli Velissaropoulos,
Incidence économique et contrefaçon dans l’UE
Blog Nova IP Hour

[Blog] La Chine repense sa stratégie en matière de brevet !

Si la Chine détient le record des dépôts de brevets, son taux d’industrialisation des inventions est seulement de 36,7%. Fort de ce constat, le gouvernement chinois s’est engagé à mettre en place un mécanisme harmonieux d’ici 2025 pour inverser cette tendance et réduire le nombre de dépôt de demandes de brevets pour lesquels aucune exploitation future n’est envisagée. Lire la suite

Par Novagraaf Team,
[Blog] La Chine repense sa stratégie en matière de brevet !
Articles

T481/21 : Prorogation du délai de paiement de la taxe d’opposition

Dans cet article, nous examinons une affaire récente (T481/21) concernant la prorogation du délai de paiement de la taxe d'opposition devant l'Office européen des brevets (OEB). Le mandataire de l'opposante a rencontré des difficultés lors de la tentative de dépôt de son opposition le dernier jour du délai, via le logiciel en ligne de l'OEB.

Par Stéphanie Landais-Patarin,
T481/21 : Prorogation du délai de paiement de la taxe d’opposition

Pour plus d'informations ou de conseils contactez-nous