[Blog] Myanmar : Protection de dessins et modèles possible depuis le 31 octobre 2023

Par Aurélie Guetin,

À la suite de la promulgation, le 30 janvier 2019, de la loi sur les dessins et modèles industriels (IDL) attendue depuis longtemps, le Conseil d'administration de l'État (SAC) de la République de l'Union du Myanmar a publié la notification n° 217/2023, fixant au 31 octobre 2023, la date d'entrée en vigueur de l'IDL 2019 (IDL) au Myanmar.

Cela signifie que depuis le 31 octobre 2023, il est possible de demander la protection d'un dessin ou modèle industriel au Myanmar. En conséquence, à titre de mesure préparatoire, le Département de la propriété intellectuelle du Myanmar a organisé un cours de formation pour les représentants en matière de dessins et modèles industriels du 23 au 27 octobre 2023. Le département de la propriété intellectuelle devrait bientôt publier une notification fixant la date de début du dépôt des demandes d'enregistrement de dessins ou modèles industriels.

Le Myanmar n'étant pas membre du système de La Haye, les déposants ne peuvent pas, pour l'instant, demander l'enregistrement d'un dessin ou modèle industriel par la voie internationale.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés !

Insights liés

Blog Nova IP Hour

La Cour d’Appel de Paris complète la jurisprudence en matière d’insuffisance de description

Le 29 mai 2024, la Cour d'appel de Paris a rendu une décision concernant l'insuffisance de description en matière de brevets, et apporte des précisions cruciales sur les exigences relatives à la description pour qu’un brevet soit considéré comme valide. Lire la suite

Par Novagraaf Team,
La Cour d’Appel de Paris complète la jurisprudence en matière d’insuffisance de description
Articles

L’affaire veuve Clicquot : Les défis de l’acquisition du caractère distinctif par l’usage pour les marques de couleurs

Si les marques de couleurs peuvent constituer un puissant outil de différenciation pour les entreprises, leur enregistrement et protection juridique sont loin d'être évidents. La maison Veuve Clicquot Ponsardin, en cherchant à protéger sa célèbre couleur orange, illustre parfaitement les défis de l’acquisition du caractère distinctif par l'usage au sein de l'Union européenne.

Par Novagraaf Team,
L’affaire veuve Clicquot : Les défis de l’acquisition du caractère distinctif par l’usage pour les marques de couleurs
Articles

Le lion n’en fait-il qu’à sa tête ? Exemple de la défense d’un signe figuratif composé d’une tête de lion

Les représentations d’animaux sont fréquemment utilisées à titre de marques. Qu’en est-il cependant de la défense de tels signes figuratifs ? Ce n’est pas toujours chose facile, comme l'explique Fabienne Maucarré.

Par Fabienne Maucarré,
Le lion n’en fait-il qu’à sa tête ? Exemple de la défense d’un signe figuratif composé d’une tête de lion

Pour plus d'informations ou de conseils contactez-nous