[Blog] Inventions effectuées à l’aide d’intelligences artificielles devant l’USPTO

Par Martin Kohrs,

L’Office Américain des Brevets et des Marques (USPTO) a publié des conseils (‘guidance’) relatifs à la brevetabilité d’inventions effectuées avec l’aide d’intelligences artificielles. Il est notamment précisé qu’un inventeur ne peut être qu’une personne physique ayant fourni une « contribution significative » à l’invention revendiquée, qui doit être distincte de la contribution d’une quelconque intelligence artificielle. La publication passe notamment en revue les différentes décisions portant sur la notion d’inventeur, ainsi que l’impact (ou le manque d’impact) sur des aspects tels que les déclarations d’inventeur, les cessions et l’obligation de candeur.

La publication de l’USPTO est disponible ici.

Insights liés

Articles

Incidence économique et contrefaçon dans l’UE

L’Observatoire européen des atteintes aux droits de propriété intellectuelle (l’Observatoire) a rendu un nouveau rapport en janvier 2024 relatif à l’incidence économique de la contrefaçon dans les secteurs de l’habillement, des cosmétiques et des jouets dans l’Union européenne (UE). Faisons ici le point sur les conclusions de l’Observatoire.

Par Elli Velissaropoulos,
Incidence économique et contrefaçon dans l’UE
Blog Nova IP Hour

[Blog] La Chine repense sa stratégie en matière de brevet !

Si la Chine détient le record des dépôts de brevets, son taux d’industrialisation des inventions est seulement de 36,7%. Fort de ce constat, le gouvernement chinois s’est engagé à mettre en place un mécanisme harmonieux d’ici 2025 pour inverser cette tendance et réduire le nombre de dépôt de demandes de brevets pour lesquels aucune exploitation future n’est envisagée. Lire la suite

Par Novagraaf Team,
[Blog] La Chine repense sa stratégie en matière de brevet !
Articles

T481/21 : Prorogation du délai de paiement de la taxe d’opposition

Dans cet article, nous examinons une affaire récente (T481/21) concernant la prorogation du délai de paiement de la taxe d'opposition devant l'Office européen des brevets (OEB). Le mandataire de l'opposante a rencontré des difficultés lors de la tentative de dépôt de son opposition le dernier jour du délai, via le logiciel en ligne de l'OEB.

Par Stéphanie Landais-Patarin,
T481/21 : Prorogation du délai de paiement de la taxe d’opposition

Pour plus d'informations ou de conseils contactez-nous