Guide TikTok pour les titulaires de marques

Les applications constituent un nouveau moyen de toucher des consommateurs et de commercialiser des produits auprès de ces derniers. Mais comment tirer le meilleur parti des opportunités et gérer les risques qu’elles présentent ?
Dans ce guide, nous discutons des éléments relatifs au marketing et à la propriété intellectuelle dont les titulaires de marques doivent tenir compte avant d’utiliser TikTok.

Si vous ne l’aviez encore jamais utilisée ou si vous n’en aviez jamais entendu parler auparavant, la plateforme TikTok est devenue quasiment incontournable pendant le confinement dû au COVID-19 : pendant leur temps libre, amis, familles, collègues et célébrités se sont mis à réaliser des vidéos de danse ou autre pour l’application mobile. Cet engouement a permis au réseau social d’atteindre les 800 millions d’utilisateurs actifs dans le monde, avec plus d’un million de vidéos visionnées chaque jour.

Durant la pandémie, la plateforme s’est également fait connaître pour la diffusion de messages politiques plus directs. Les publications concernant le mouvement Black Lives Matter et les problématiques LGBTQ+ et féministes sont notamment devenues virales.

Plus récemment, le réseau social a fait la une des journaux pour d’autres raisons, notamment une menace d’interdiction aux États-Unis (due aux origines chinoises de l’application), laquelle pourrait être potentiellement contournée grâce à un accord passé avec la société Oracle pour créer une entreprise basée aux États-Unis ; ainsi qu’une poursuite pour violation de brevets toujours en cours engagée par son concurrent Triller.

Sans surprise, de nombreuses entreprises s’interrogent : doivent-elles consacrer leur temps précieux à la publication de contenus sur l’application et, si oui, par où commencer ?

TikTok : une plateforme trop populaire pour être ignorée ?

En tout cas, TikTok présente des opportunités et des risques pour de nombreux titulaires de marques, lesquels devraient être pris en compte dans leurs stratégies marketing et de propriété intellectuelle. Dans ce guide, nous aborderons les points suivants :

  • L’avènement de TikTok - le moment est-il venu de vous lancer ?
  • La popularité grandissante des influenceurs virtuels.
  • Les avantages marketing pour les marques, notamment l’offre ‘TikTok for Business’.
  • Réflexions sur la propriété intellectuelle, notamment la question essentielle de la protection des marques en ligne.
  • Quelques conseils pour savoir comment et par où commencer.
  • Autres éléments à prendre en compte : les autres applications et les futures tendances.

Télécharger le guide TIKTOK ci-dessous.

Télécharger le Livre blanc

Guide TikTok pour les titulaires de marques

Insights liés

Actualités et avis

« Mieux vaut prévenir que guérir » : l’importance des clauses de propriété intellectuelle dans l’emploi du stagiaire-inventeur

Selon un récent classement de l’OEB, la France représente le second pays le plus innovant en Europe et le 5e pays ayant déposé le plus de demandes de brevet au monde. En 2020, les entreprises et instituts de recherche français ont déposé autour de 10 544 brevets, soit 3,1% de plus que l’année précédente. Au vu de cette croissance du nombre de dépôts de brevets, il semble pertinent de faire un point sur l’importance du contrat dans la relation inventeur-entreprise et plus particulièrement au regard de l’exception du stagiaire inventeur.

« Mieux vaut prévenir que guérir » : l’importance des clauses de propriété intellectuelle dans l’emploi du stagiaire-inventeur
Actualités et avis

"sanofi.sucks" : illustration d’un détournement de la liberté d’expression

Loin d’être absolu, le monopôle conféré par la marque voit ses effets cesser lorsque son usage par un tiers sort de la sphère commerciale. En effet, lorsqu’une marque est critiquée, parodiée ou encore utilisée à des fins informatives, il n’y a pas d’atteinte à sa fonction d’identification d’origine. Le consommateur est censé savoir que l’auteur de la critique ou de la parodie n’est pas le titulaire de la marque lui-même.

Par Sigolène Pellet,
"sanofi.sucks" : illustration d’un détournement de la liberté d’expression
Actualités et avis

Quelques actualités Chinoises en matière de marques

Carole vous alerte sur l’importance de déposer au plus tôt les translitérations chinoises de vos marques à travers l’exemple New Balance et vous communique une application intéressante de la loi nouvelle concernant les dommages et intérêts. Carole assure la protection et la défense des actifs immatériels par le biais du droit des marques, des dessins et modèles, des noms de domaine et du droit d'auteur auprès de grands noms, de PME dans des domaines d’activité variés, et de correspondants asiatiques en France et en Europe.

Par Carole Roger,
Quelques actualités Chinoises en matière de marques

Pour plus d'informations ou de conseils contactez-nous

Confidentialité et cookies

Pour fournir la meilleure expérience possible aux visiteurs du site Web, Novagraaf utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" ou en continuant d’utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité, y compris la politique en matière de cookies.