La lutte anti-contrefaçon passe aussi par les marketplaces

Par Marion Mercadier,

Aujourd’hui, la contrefaçon touche tous les domaines, au-delà des produits de luxe, la mode, les jouets et les produits électroniques, qui restaient encore jusqu’il y a quelques années les plus ciblés. Les derniers rapports sur le sujet ont notamment révélé des découvertes et saisies de contrefaçons de médicaments, dispositifs médicaux, vaccins, timbres, poussettes pour bébés, pièces automobiles, boissons alcoolisées, produits alimentaires, …

Face à ce phénomène, les titulaires de droits de propriété intellectuelle doivent réagir et heureusement pour eux, ils ont de plus en plus de moyens à leur disposition.

En effet, les marketplaces et réseaux sociaux proposent des formulaires de signalements d’atteintes, destinés aux titulaires de droits de propriété intellectuelle.

Ces actions s’avèrent particulièrement utiles puisqu’elles permettent d’obtenir rapidement la suppression de publications faisant des usages non autorisés d’une marque, de photos ou vidéos comprenant des contrefaçons, d’un compte utilisant une marque sans autorisation ou encore d’empêcher la vente de contrefaçons sur ces plateformes, et sans passer devant les tribunaux !

Parmi ces plateformes, Amazon est particulièrement actif dans la lutte anti-contrefaçon, comme le démontre son dernier « Rapport de protection des marques d’Amazon » publié en juin 2022. Le rapport mentionne qu’Amazon a investi plus de 900 millions de dollars dans sa lutte anti-contrefaçon en 2021 et que ses actions ont permis de supprimer plus de 3 millions de produits contrefaits.
En plus des contrôles plus stricts de ses vendeurs, de la mise en place de la plateforme Amazon Brand Registry permettant aux propriétaires de marques de signaler plus facilement des infractions, Amazon n’hésite pas à collaborer avec les autorités et les titulaires de marques.

En effet, Amazon annonce avoir engagé des actions à l’encontre de 170 contrefacteurs aux Etats-Unis en 2021 et a fait également des dépôts de plaintes et des signalements auprès des autorités américaines, britanniques, européennes et chinoises. Ces actions ont notamment permis la saisie de marchandises automobiles de contrefaçon dangereuses d’une valeur de plus d’1.2 millions de dollars par le Département de la sécurité intérieure américain (Homeland Security Investigations) et par le bureau du Shérif du Comté de Los Angeles ou encore la saisie de ceintures contrefaites par les autorités chinoises dans un entrepôt de la province du Zhejiang et destinées à des revendeurs partout dans le monde.

Dans un communiqué de presse du 15 juin 2022, Amazon a indiqué avoir initié une action conjointe avec Cartier devant les tribunaux américains.

Dans cette affaire, les actions ont été engagées à l’encontre d’un influenceur et de 8 entreprises pour avoir publié, fait la promotion et facilité la vente de contrefaçon, par l’intermédiaire de leur compte Amazon. Le principe était le suivant : les contrefacteurs publiaient des photos de bijoux Cartier contrefaits sur Instagram et sur leur propre site internet. En parallèle, ces bijoux étaient vendus sur Amazon comme des produits sans marque (exemple de référence utilisée : « Women's Fashion Classic Screw Love Titanium Steel Bracelet »). Les liens Amazon vers ces produits étaient communiqués à leurs abonnés Instagram, en précisant que ce sont des produits Cartier contrefaits.

Ces contrefacteurs donnaient également des conseils à leurs abonnés sur les moyens d’acheter des « copies de haute qualité » de produits de luxe, sur Amazon ou sur d’autres marketplaces. 

Avant cela, Amazon avait déjà agi conjointement avec d’autres marques comme Weber, HanesBrand, 3M et Valentino contre des contrefacteurs utilisant son site dans le cadre de leurs activités frauduleuses.

Nous ne pouvons que nous réjouir des actions menées par Amazon dans le cadre de la lutte anti-contrefaçon qui aident les titulaires à défendre leurs droits efficacement et qui, in fine, protègent également les consommateurs de produits potentiellement non conformes et dangereux.

Il convient donc d’être particulièrement vigilants et de s’assurer que des contrefaçons de vos produits ne soient pas commercialisées par des tiers mal intentionnés, sur les marketplaces et les réseaux sociaux.

Novagraaf propose des solutions de surveillances des marketplaces et réseaux sociaux et assiste les titulaires de droits de propriété intellectuelle pour la mise en place d’une stratégie de lutte anti-contrefaçon (pouvant inclure des actions sur les marketplaces et les réseaux sociaux).

Pour de plus amples informations sur ce sujet dans le cadre de votre stratégie de marque, veuillez contacter votre Conseil habituel chez Novagraaf ou n'hésitez pas à nous contacter ci-dessous.

Marion Mercadier, Conseil en Propriété Industrielle - Marques, Dessins et Modèles, Novagraaf, France

Insights liés

Nova IP Hour

L’appellation d’origine « morbier » a le monopole de la raie noire

La Cour d’appel de Paris, par un arrêt du 18 novembre 2022, a mis fin à une bataille judiciaire de près de neuf ans opposant le Syndicat interprofessionnel de défense du fromage Morbier à la S.A.S. Fromagerie du Livradois. Sur renvoi de la Cour de Cassation, après question préjudicielle auprès de la Cour de justice de l’Union Européenne, la Cour a reconnu que la reprise par la fromagerie du Livradois de la raie horizontale centrale noire dans ses fromages, caractéristique figurant dans le cahier des charges, constituait une évocation illicite de l’appellation d’origine protégée Morbier. Il s’agit d’un arrêt important dans cette matière qui confirme la protection extrêmement large des indications géographiques. Au-delà de la simple atteinte au nom protégé, la simple évocation d’une des caractéristiques des produits protégés peut être fautive.

Par Carole Roger,
L’appellation d’origine « morbier » a le monopole de la raie noire
Nova IP Hour

Italie : Les actions en déchéance et nullité de marques possibles devant l’office Italien à compter du 29 décembre 2022

Comme c’est déjà le cas en France et dans plusieurs pays de l’Union Européenne, il sera bientôt possible de déposer des actions administratives en déchéance et nullité de marques enregistrées devant l'UIBM. En effet, le décret italien n° 180 du 19 juillet 2022 entrera en vigueur le 29 décembre 2022. L’instauration de ces procédures permettra sans aucun doute de réduire les coûts de défense des droits de Propriété Industrielle dans ce pays et de rationaliser les procédures. Notamment, l’office italien devra rendre sa décision dans les 24 mois. Il s’agit donc d’une excellente nouvelle qui permettra aux titulaires de droits d’actionner en Italie un nouvel arsenal juridique peu onéreux pour faire respecter leurs droits vis-à-vis des tiers contrefacteurs. Lire la suite

Par Carole Roger,
Italie : Les actions en déchéance et nullité de marques possibles devant l’office Italien à compter du 29 décembre 2022
Nova IP Hour

JUB – Report de la Sunrise Period et de l’entrée en vigueur

Le début de la Sunrise Period est reporté de deux mois. Ce délai supplémentaire vise à permettre aux futurs utilisateurs de se préparer à l'authentification forte qui sera requise pour accéder au système de gestion des dossiers et signer des documents, dont les requêtes d’opt-out. En effet, le délai initial semblait insuffisant au regard des intérêts légitimes des utilisateurs qui doivent trouver un fournisseur et acquérir les outils d'authentification requis. Par conséquent, la Sunrise Period commencera le 1er mars 2023 et sera suivie par l'entrée en vigueur de l’AJUB le 1er juin 2023. Comme tous les autres travaux préparatoires sont en bonne voie et conformes à la feuille de route publiée, aucun retard supplémentaire n’est prévu au-delà du 1er juin 2023. Lire la suite

Par Matthieu Boulard,
JUB – Report de la Sunrise Period et de l’entrée en vigueur

Pour plus d'informations ou de conseils contactez-nous

Confidentialité et cookies

Pour fournir la meilleure expérience possible aux visiteurs du site Web, Novagraaf utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" ou en continuant d’utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité, y compris la politique en matière de cookies.