Les marques les plus populaires sur TikTok... pour les contrefaçons

Gucci a devancé Rolex à la place indésirable de "marque de luxe la plus contrefaite sur TikTok" dans une étude de 24 heures portant sur 40 marques populaires sur l'application publiée ce mois-ci. Cette étude souligne une fois de plus la nécessité de surveiller et de faire respecter les droits de propriété intellectuelle sur cette plateforme populaire.

Selon une étude publiée en juin par Money.co.uk, la maison de mode de luxe Gucci est la "marque de luxe la plus contrefaite sur TikTok", avec plus de 13,6 millions de vues de hashtags tels que #fakegucci, #guccifake et #fauxgucci sur une seule période de 24 heures. Le fabricant de montres Rolex arrive juste derrière avec 11,7 millions de vues, suivi de Louis Vuitton avec deux millions et de Dior avec 280 000.

Ces résultats ont une nouvelle fois attiré l'attention sur la prévalence des produits contrefaits sur les plateformes de réseaux sociaux. Ces applications offrent aux titulaires de marques un moyen précieux d'entrer en contact avec les consommateurs et de les séduire, mais elles posent également un nombre considérable de problèmes d'atteinte à la marque et à la réputation qu'il convient de surveiller et de faire respecter, notamment le commerce illicite de produits contrefaisants.

Elaboration d'une stratégie de protection de la marque en ligne  

Comme nous l'avons indiqué dans notre récent livre blanc intitulé " Guide TikTok pour les titulaires de marques ", une stratégie claire de protection des marques en ligne est nécessaire si les entreprises veulent identifier et agir contre l'utilisation malveillante de leur marque sur ces plateformes de médias sociaux.

En particulier, il existe un risque important d'usurpation d'identité et de faux comptes sur TikTok, et les propriétaires de marques seraient bien avisés d'ajouter l'application à leur programme de surveillance, ainsi que d'envisager d'investir dans leur présence dans l'espace - que ce soit pour évincer les utilisateurs non autorisés ou pour travailler à l'obtention du badge "compte vérifié".

La surveillance est également essentielle, car les risques d'infraction et de contrefaçon augmentent. Pour être efficaces, les titulaires de marques doivent être en mesure de prendre des actions rapides et proportionnées contre ces menaces une fois qu'elles sont identifiées. À cet égard, les outils d'application semi-automatisés peuvent faire une grande différence lorsqu'il s'agit d'envoyer des réclamations "par lots", par exemple des demandes de retrait et/ou des courriers  de cessation et d'abstention.

Comme la plupart des applications connues, TikTok a mis en place des outils pour aider les titulaires de marques à obtenir le retrait des produits et des messages contrefaisants. Le service de protection des marques en ligne de Novagraaf est entièrement équipé pour traiter les atteintes aux droits d'auteur et aux marques sur TikTok, que nous surveillons activement en raison de son statut de star montante.

Bien sûr, TikTok n'est pas la seule application qui doit être sous votre radar : Instagram, Snapchat et d'autres sont déjà en train d'intensifier leurs efforts pour rivaliser avec TikTok lorsqu'il s'agit de s'engager auprès des consommateurs et d'attirer des dépenses de marketing.

Pour obtenir des conseils supplémentaires sur la conception de programmes de protection des marques en ligne pour TikTok, téléchargez notre livre blanc "Guide TikTok pour les titulaires de marques" ou contactez notre équipe dédiée pour obtenir des conseils sur mesure. 

Insights liés

Blog Nova IP Hour

[Blog] La liste des finalistes aux « European Inventor Award » dévoilée

La cérémonie du Prix de l’Inventeur Européen 2024 se déroulera à Malte le 9 juillet prochain. L’OEB vient de dévoiler la liste des douze finalistes. Comme chaque année, le public peut voter pour l’un des douze inventeurs dans le cadre du Prix du Public. Découvrez les finalistes et voter pour le prix du public.

Par Rose-Marie Ehanno,
[Blog] La liste des finalistes aux « European Inventor Award » dévoilée
Blog Nova IP Hour

[Blog] « Faute de grives je bois du merle » - Une idée marketing ingénieuse devenue contrefaçon

Le 21 février 2024, la Cour d’Appel de Paris a rendu son verdict concernant la marque de négoce « Faute de grives je bois du merle ». Clin d’œil à l’adage, ou subtile moquerie. Étaient visées les marques « Premières Grives » et « Dernières Grives », défendues vigoureusement par la société Tariquet. En effet, le domaine de Tariquet présente un quasi-monopole sur le terme « Grives » et sur la représentation de petits oiseaux ressemblants, pour désigner des vins moelleux d’IGP Côtes de Gascogne. Les deux négociants ont été condamnés pour contrefaçon et concurrence déloyale. Lire la suite

Par Novagraaf Team,
[Blog] « Faute de grives je bois du merle » - Une idée marketing ingénieuse devenue contrefaçon
Blog Nova IP Hour

[Blog] Héritiers d'Uzi Nissan récupèrent <nissan.com> et <nissan.net> après un long conflit

La société automobile Nissan a lutté pendant des années pour récupérer les noms de domaine et auprès de son titulaire, Uzi Nissan, fondateur de Nissan Computer. Elle a échoué, mais Uzi Nissan a dépensé plus de 3 millions de dollars pour combattre Nissan automobile au cours d'une bataille, de huit ans, débutée en 1999. Lire la suite

Par Marc-Emmanuel Mellet,
[Blog] Héritiers d'Uzi Nissan récupèrent <nissan.com> et <nissan.net> après un long conflit

Pour plus d'informations ou de conseils contactez-nous